les sexfriends

Je me questionne encore quand j’entends parler de sexfriends, de ces histoires uniquement sexuelles. Est-il possible de mélanger amitié et sexe ? Sur quelle base construire cette relation spéciale ?

J’ai vécu une histoire de sexfriend il y a quelques années et j’en garde un souvenir amer, mais en discutant avec des amis qui ont eu ou ont encore des sexfriends, j’ai pu équilibrer les arguments en faveur ou non de cette relation. Voici quelques choses à savoir avant de vous lancer !

Le sexfriend est l’ami

L’ami qui est là, au bon moment, au bon endroit. Celui qui est pas trop mal et qui pourrait nous réchauffer un peu pendant les soirées d’hiver, mais qu’on n’envisage surtout pas de présenter officiellement à nos amis, ni à notre famille. Il est là uniquement pour notre plaisir. On l’appelle quand on a envie de cul (il faut être honnête, c’est ça), et on n’a pas de devoirs envers lui le reste du temps, comme de lui donner des nouvelles.

Et son plaisir dans tout ça ? S’il accepte, c’est qu’il y trouve son compte aussi.

Le sexfriend te connait bien

Le sexfriend, avant d’être « sex » est « friend » donc ami, il te connaît bien et a donc une approche complètement différente du sexe, plus adapté à tes attentes.
Parce qu’il a bien écouté quand tu as rompu avec X et Y tout ce qui n’allait pas, tout ce que Johnny ne faisait pas ou que Paul faisait mal, et il veut être le bon coup.

Pas de sentiments = pas de sentiments

Oui, nous sommes des filles.
Oui, on s’imagine souvent des choses.
Oui, on est naïves.
Oui, on voudrait prendre nos rêves pour des réalités.

Je vais le dire en 2 mots, les hommes sont clairs là-dessus – un sexfriend est un sexfriend !
Donc, on arrête de faire notre Bridget Jones, de croire au prince charmant (il existe peut-être mais ce n’est définitivement pas celui-là !) – on est là pour prendre du plaisir, et c’est déjà pas mal.

On peut tester avec notre sexfriend toutes les choses qu’on n’osait pas demander à notre copain, toutes les positions, les sorties, les pratiques, il est là pour ça, profitons-en !

Attention – Danger !

La plus grosse erreur à faire est de laisser des sentiments s’immiscer dedans, si on en a eu pour cette personne ou qu’on pense commencer à en avoir, il vaut mieux être honnête avec l’autre et arrêter la relation.
Même s’ils arrivent que certaines relations sexfriends évoluent vers des relations durables, je pense au fond de moi qu’il s’agit d’un bon moyen pour se changer les idées et passer à autre chose dans sa vie.

C’est l’idéal quand on ne veut pas s’engager et qu’on veut vivre une relation sans contraintes. Un sexfriend est au final un coup d’un soir qui devient le coup de plusieurs soirs mais qu’on connaît et avec qui on se marre bien.

Et vous, pour ou contre les sexfriends ?

Continuez votre lecture coquine

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon