erotisme vs pornographie en 2016

Je regardais un film érotique l’autre jour et je me demandais où était la barrière entre érotisme et porno en 2016 ?

L’érotisme évolue avec les mœurs et avec l’accès à la technologie et les barrières sont de plus en plus floues.

Érotique vs Pornographique

L’érotisme est plus l’art d’imaginer, de suggérer. On ne montre pas, on laisse éventuellement entrevoir. C’est se laisser la possibilité d’imaginer des choses, des scénarios, sans qu’on nous écrase avec des images déjà faites.

L'érotisme, c'est quand l'imagination fait l'amour avec le corps.

Alors que le pornographique est plus cru, moins scénarisée, sans dentelles et sans froufrous.
L’érotisme est aussi plus large, car on le retrouve dans la littérature, dans les films, dans les vêtements, alors que le pornographique se limite aux films.

L’érotisme dans notre vie de tous les jours

AU 19ème siècle, au Japon, montrer son poignet pour une geisha était considéré comme un acte très érotique. Aujourd’hui, montrer son poignet est juste insignifiant. Depuis la libération sexuelle de 1968, les femmes assument de plus en plus leur côté érotique et en jouent même.

On n’a plus honte de lire les 50 nuances de Grey dans le métro sans cacher la couverture, ni de lire des magazines osés.
Oui, nous sommes dans un monde hyper-sexualisé où on nous montre des femmes dénudés, des torses musclés, où des films érotiques sont projetés au cinéma pour le grand public, des livres de plus en plus osés paraissent.

Gérer son capital érotisme

On a toutes un capital érotique qu’on peut utiliser pour attirer les hommes. Je lisais un SAS dans l’avion en partant en vacances et les gens qui voyaient mon livre ne pouvaient que s’imaginer pleins de choses – pour ceux qui ne connaissent pas, c’est la saga en pleins de livres d’un conte autrichien à qui il arrive plein d’aventures et qui prend du plaisir de manière plus ou moins sauvage dans les 4 coins du globe.

Pour moi, ce livre me faisait imaginer pleins de scénarios plus tordus les uns que les autres et c’était très excitant.

Beaucoup plus que de regarder un film, pour moi en tout cas, c’est vraiment un plaisir intellectuel.

Il faut encore arriver à gérer cette image très sexuelle qu’on nous colle, à nous les femmes. L’érotisme c’est aussi la lingerie qu’on saura utiliser à bon escient, des vêtements qui montreront un peu ou suggéreront nos formes sans les montrer.

Au final, érotisme ou pornographie ?

On a besoin des deux. (ça y est, j’entends des hurlements prudes qui disent que non, non pas besoin de pornographie)
Si, nous avons besoin des deux, et vers lequel nous allons nous tourner dépendra surtout de notre état d’esprit, de ce que nous voulons : nous satisfaire rapidement, ou faire monter l’excitation, fantasmer ou trouver des idées coquines.

Je pense que l’érotisme et la pornographie sont complémentaires, un peu comme le sexe amoureux et le sexe sauvage, non ?

Et vous, qu’en pensez –vous ? Vous êtes plutôt érotisme ou pornographie ?

Continuez votre lecture coquine

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon